Projet

 

Origine
imp11

Nous consommons au quotidien. Souvent nous ne sommes pas conscients de quelles manières à travers notre consommation nous polluons l’environnement et nous soutenons des conditions de  travail  indécentes. Ces conséquences négatives n’ont bien souvent pas lieu au pied de notre porte, mais très loin de nous dans les plantations de soja au Brésil ou les décharges de déchets électroniques en Inde.

La bonne nouvelle: cela peut aussi se passer autrement! Et c’est ici qu’intervient le projet consom’AGIR.

 

Buts

Avec la visite de ville consom’AGIR nous voulons…

  • Développer de manière évocatrice et passionnante des savoirs sur les effets globaux de la consommation locale.
  • Démontrer des alternatives pour une consommation durable
  • Donner/Amener matière à réflexion
  • Encourager un engagement et une responsabilité personnelle
  • Stimuler un dialogue à l’intérieur de la jeune génération.

 

Histoire d’un succès

L’idée de consom’AGIR est originaire d’Allemagne. Là-bas  sont proposés des tours de ville (sous le nom de «Weltbewusst» = conscient du monde) dans près de 50 villes. L’Ökozentrum a commencé ce projet en Suisse : en 2008 est lancé consom’AGIR à Bâle. Sur ces entrefaites l’offre a pu s’étendre aux villes de Berne, Zurich et Fribourg.

A travers les distinctions « Zurich Klimapreis » et « Energy­Globe Award – Switzerland », consom’AGIR a gagné une reconnaissance nationale. consom’AGIR est reconnu par   l’UNESCO en tant “qu’Activité de formation de la décennie mondiale des Nations Unis pour un « développement durable ».

Dans chaque ville sont proposés par année environ 30 tours de ville.

 

Organisation

consom’AGIR est un projet de l’Ökozentrum, une ONG indépendante possédant une longue expérience de plusieurs années dans le domaine de la formation pour un développement durable.

L’Ökozentrum qui dirige et coordonne le projet consom’AGIR, est responsable des relations publiques (campagnes de sensibilisations aussi comme équivalent dans dictionnaire), soutient les groupes régionaux dans leur engagement et poursuit comme but de lancer le projet dans d’autres villes.

Les tours de ville sont conduits par de jeunes volontaires qui se sont associés en groupes régionaux et qui animent dans leur ville les tours/visites guidées. Avec beaucoup d’engagement et de créativité, ils font des visites guidées de ville une expérience marquante.